Grâce à la démocratisation du vinyle à la fin des années 60, il est désormais simple de produire sa musique et de la diffuser auprès du grand public. Les bretons en profitent rapidement. Mouez Breiz s'attache à fixer les porteurs de tradition et rapidement les labels et les musiciens professionnels s'engouffrent dans la brèche pour asseoir leur pratique et leur renommée, pour véhiculer leurs messages.

Dans les années 70, le vinyle devient l'étendard culturel de la jeunesse bretonne. Le disque est perçu comme le moyen de diffusion culturelle par excellence. Parfois transgressif, il permet à chacun de consommer individuellement sa musique (différente de celle des parents) ou au contraire de faire communauté en partageant l'amour d'un style, d'un groupe, d'un artiste, d'un message ou d'un courant.

Le tout numérique produit aujourd'hui un retour de ce support dans les nouvelles productions bretonnes. Qu'est-ce qu'un vinyle ? D'où vient-il ? Quels albums ont marqué la Bretagne ? Que va-t'on en faire aujourd'hui ?

Réalisation : Ti ar Vro / Dastum Bro-Dreger

Gratuit – Renseignements : 02 96 44 06 60

An dalc’hoù da zont dre ar munud

Aucune prochaine date